Message d’une amie stéphanoise de mai 1968...


Message d’une amie stéphanoise de mai 1968...

mis en ligne le 16 octobre 2009

Il est question de poulailler sur son blog (mais pas d’île)...
Mais nous ne sommes pas, chez Artémisia , même si nous apprécions “l’île au poulailler”, (en tout cas le talent de la dessinatrice, important contre la barbarie machiste, le talent des dessinatrices), nous ne sommes pas pour autant des poules au pot, ni des poules de basse cour, des poules à plumer, ni des poules de luxe (comme notre première dame)...
Nous sommes des femmes de combat, avec l’aide de quelques hommes (et non de coqs, ni de dindons) ! Qu’on se le dise !!!
Nous ne sommes pas non plus des poules à polpot d’ailleurs.

Ce n’est qu’un combat, la bataille continue !


Voici donc ce qu’écrit "Superginette" sur son blog, à propos de notre amitié de mai 1968 et d’aujourd’hui :

“C’est un vrai spécial copinage que je fais aujourd’hui

Pas un copinage moqueur et rigolard, voire vachard...

En hommage au talent fou d’une femme "qui en a là-dedans"

Et qui a surtout des doigts de magicienne

"Fouillat, non de non" comme on dit là bas.

Parce que si Saint’E a eu la Manu, ses mines, sa grand rue

son tramway et mêmes ses trolleys,

Elle avait aussi ses rades

ou nous avons

autour d’un mauvais pot de vin rouge

refait le monde.

C’était en 1967/68

nous avions 20 ans.

Avec nos amis peintres ou poètes, maudits malgré eux,

Nous les filles nous avions juste le droit d’écouter.

Alors toi, “CM”, pour pouvoir dire, raconter et extérioriser

ce qui dans le moment présent n’était pas trop de mise

Tu as exercé ton immense talent

Tout simplement en dessinant

C’était ton exorcisme à toi.

Les hasards du net, mais je ne crois pas au hasard du reste

Nous ont fait nous retrouver

Je suis fière et surtout très émue de faire encore partie de tes amies

et je n’ai qu’une chose à te dire :

Chapeau bas Madame Chantal Montellier."

A.D.