Le salon de Montreuil fait polémique


Le salon de Montreuil fait polémique

mis en ligne le 1er novembre 2011

Paru sur le site ActuaLitté, les univers du livre : "Jeunesse : Étudiants et jeunes diplômés priés de banquer à Montreuil", un article signé Nicolas Gary.

Dans 36 jours s’ouvrira le Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis, plus connu sous le petit nom de Salon de Montreuil. L’occasion de découvrir toute la production jeunesse existante, et pour les auteurs, de venir à la rencontre des éditeurs. Oui, mais...

Pour cette édition, un espace et un pass ’Jeune Talent’ ont été mis en place, dans des conditions qui font hurler de colère plusieurs auteurs. C’est qu’en effet, deux formules sont proposées :

Pass "Jeune Talent"

Pour présenter son book à des directeurs artistiques (3 rendez-vous maximum). Mercredi 30 novembre, jeudi 1er, vendredi 2 et lundi 5 décembre.
Frais de dossier : 10 euros.

Pass « Jeune Talent Plus »

Ce pass comprend l’inscription aux rencontres DA aux dates ci-dessus
+ 1 worshop conduit par un illustrateur confirmé ou 1 work in progress, pour partager l’expérience d’un artiste ou d’un éditeur inscrit dans la profession.
Samedi 3 et dimanche 4 décembre.
Frais d’inscription : 30 euros (voir l’intitulé).

Au choix donc, 10 € ou 30 € pour venir présenter son travail, l’un présentant des frais de dossier, l’autre des frais d’inscription, comme le note justement ActuaBD. De quoi effectivement faire scandale, et pas simplement pour les tarifs pratiqués. Quid des auteurs ’Pas Jeunes Talents’ dans ce cas de figure ?

De qui se moque-t-on ?

Pour lire l’article dans son intégralité, cliquer ici.

Les auteurs de bandes dessinées, entre autres, se sont mobilisés pour dénoncer les débordements du salon du livre jeunesse de Montreuil. Tanxxx, notamment, signe un billet sans ambiguïté sur son "bloug" dans le quel le salon de Montreuil devient "le salon du baise-main". Pour lire son billet, cliquer ici.

Devant la mobilisation générale, le salon de Montreuil est finalement revenu sur son pass payant à destination des auteurs. Pour en savoir plus, cliquer ici.