Fesse-tival d’Angoulême et maison close.


Fesse-tival d’Angoulême et maison close.

mis en ligne le 22 janvier 2009

"Angoulême ouvre sa maison close !" nous informe-t-on, rigolards, sur
Internet en parlant d’une expo vedette de bédé sur ce thème stimulant pour
l’esprit et l’intelligence. Le bordel s’ajoute au bordel dans l’intérêt de
la création, bien sûr !

Déjà, le patron des éditions Soleil avait engagé des filles quasi nues pour
faire la danse du ventre sur ses stands et attirer le chaland, pourquoi pas
cette année des dessinatrices aux seins nus ? Pourquoi ne pas ajouter une
fellation à la dédicace ? Et aussi quelques cabines derrières les tables des
marchands ?

Les plus âgées des bédéastes pourraient être recyclées en sous-maîtresses ?
Enfin, j’aurais une chance de trouver une place dans ce festival à défaut
d’y voir exposer mes oeuvres trop "radicales" paraît-il. Le bordel,lui, est
consensuel ! Cela s’appelle le progrès de la civilisation.

Ruppert et Mulo, les dessinateurs-macs d’occasion qui ouvrent la "maison
close" en question ont recruté quelques dessinatrices consentantes qui y
sont allées de leur prestation. Quelle audace mesdames ! Quel humour ! Quelle
belle liberté en bas résille !!!

La suite sur le Forum